Une histoire d'amour plus que centenaire - De Carlos d'Alcantara aux Dames d'Alcantara
  • Une histoire d'amour plus que centenaire - De Carlos d'Alcantara aux Dames d'Alcantara
  • Une histoire d'amour plus que centenaire - De Carlos d'Alcantara aux Dames d'Alcantara
  • Une histoire d'amour plus que centenaire - De Carlos d'Alcantara aux Dames d'Alcantara

Une histoire d'amour plus que centenaire - De Carlos d'Alcantara aux Dames d'Alcantara

50.00$
Réf. : Livre_001
* Expédition (Postes Canada):





La genèse de cette œuvre remonte au 9 mars 2016 lors d’une activité présentée par l’Atelier d’histoire Mercier-Hochelaga-Maisonneuve à la bibliothèque Mercier. Cette activité, « 8 femmes pour le 8 mars », consistait en de courts textes écrits au « je » sur huit femmes ayant marqué l’histoire de Mercier. Des membres féminins de l’Atelier se sont partagé la lecture sur présentation d’images choisies par l’auteur. Ma volonté était de présenter une femme d’aujourd’hui comme huitième personnage. Je suis tombé par hasard sur l’histoire de la boutique Dames d’Alcantara qui trouve son origine dans l’arrivée de Carlos d’Alcantara au Québec en 1903. La huitième et dernière femme présentée fut donc Dany Gaudet, actuelle propriétaire des Dames d’Alcantara. J’ai invité madame Gaudet à assister à cette courte évocation de l’histoire de sa famille. Lors de l’activité du 9 mars 2016 elle était accompagnée de ses parents, Micheline et Yvon, de son grand-père et son épouse, Marcel d’Alcantara et Suzanne, et de sa grand-tante Clairette. En discutant après coup avec eux, j’ai évoqué l’idée d’écrire l’histoire de la famille d’Alcantara depuis son arrivée au Canada jusqu’au 100e anniversaire de l’installation de Carlos d’Alcantara dans Mercier que nous croyions être en 2017. Il s’est avéré par la suite que cet anniversaire était plutôt en 2019. Coïncidence ou coup du destin, toujours est-il que Dany Gaudet avait déjà évoqué dans le passé l’idée d’écrire l’histoire de la famille d’Alcantara!

Je me suis mis au travail et j’ai écrit une première version très factuelle de cette histoire, mais cette version manquait d’âme, de cette passion des d’Alcantara pour l’horticulture. Dany Gaudet m’a alors mis au défi d’en faire une histoire plus vivante, une sorte de biographie romancée de cette célèbre famille. Il fallait présenter le texte de façon à faire réagir les personnages face aux événements plutôt que de se contenter de décrire ceux-ci.

L’œuvre est donc constituée de courts chapitres, de la naissance de Carlos en 1869 jusqu’au voyage de Marcel d’Alcantara et sa famille au château de Lembeke en juin 2019. Il existe des événements dans l’histoire de la famille qui demeurent nébuleux, par exemple les circonstances de la rencontre entre Carlos et Claire ou la raison de leur départ au Canada. Nous avons donc imaginé un scénario plausible puisqu’une partie de cette œuvre relève de la fiction. Par contre, les événements principaux reposent sur des sources vérifiables. Nous avons ensuite inséré des photos provenant de différents fonds d’archives publics et privés.

Je n’aurais pas réussi à écrire cette œuvre sans la précieuse collaboration de Dany Gaudet qui m’a fait suggestions et critiques afin d’améliorer le contenu, et qui a utilisé ses contacts chez les d’Alcantara de Belgique pour avoir accès à des sources inédites, en particulier auprès de Philippe de Braconier, époux de l’une des actuelles propriétaires du château de Lembeke. Des remerciements sont également de mise pour Micheline d’Alcantara et son époux Yvon Gaudet qui m’ont renseigné sur l’historique des liens entre les d’Alcantara de Belgique et ceux du Canada. Je voudrais surtout remercier chaleureusement cet être merveilleux qu’est Marcel d’Alcantara pour sa disponibilité, sa formidable mémoire, ses informations pertinentes ainsi que ses anecdotes savoureuses qui m’ont permis de donner à ce récit biographique un cachet particulier.